LE MASKNÉ, C’EST QUOI?

Quel est l’impact du port du masque sur notre peau ?

Notre peau n’est vraiment pas fan du masque. En le portant, la chaleur et l’humidité générées installent un environnement favorable à la prolifération bactérienne.

Maskné est une nouvelle définition qui associe les mots “acné” et “masque”. Malgré son appellation, il ne se limite pas à l’acné, il englobe toutes les lésions cutanées liées au port du masque : les irritations, les rougeurs, l’hyperséborrhée, la rosacée, les éruptions cutanées et peut-être de nouvelles découvertes si notre expérience humaine avec cet équipement se prolongera.

En réalité, nous sommes tous sujets au maskné à partir du moment où nous portons le masque.

Une étude a été réalisée à ce sujet au National Skin Center à Singapour sur le thème de “La prévalence des effets indésirables sur la peau en réaction aux équipements de protections individuelles tels que les masques utilisés par les acteurs de santé à Singapour”. L’expérience des acteurs de santé est intéressante car elle dispose d’un référentiel “avant – après” COVID. On peut facilement comparer l’impact du port du masque qui s’est imposé tous les jours par rapport à un usage qu’on ne retrouvait que dans des cas spécifiques tel que le bloc opératoire.
322 participants ont répondu à un questionnaire sur leurs observations dermatologiques. Les résultats montrent que l’acné est apparue chez 59% des participants, les irritations à 51% et enfin les éruptions cutanées à 6%.

Que se passe-t-il sous le masque ?

Le Dr D. Saha, scientifique et directeur suppléant du Central Pollution Control Board a souligné que le masque en lui-même était une source potentielle de bactéries et de virus.

Donc non seulement le contact avec le masque génère un terrain favorable à l’infection bactérienne et à l’irritation, mais en plus de cela, le masque en tant qu’équipement, serait un nid à bactéries et à virus.

Je vous invite à répondre honnêtement à ces deux questions :

  • Changez-vous votre masque toutes les 4h ?
  • N’avez-vous jamais rangé votre masque dans votre poche pour le remettre 2 à 3 jours plus tard ?

L’hygiène devrait être la base mais personne ne peut nous blâmer car nous ne sommes pas un peuple éduqué à porter le masque et c’est tant mieux.

Pour aller un peu plus dans les détails, plusieurs phénomènes entrent en jeu dans le port du masque tels que la respiration et la transpiration qui génèrent une atmosphère humide et chaude très riche en vapeur d’eau dans la zone du visage couverte par le masque. Le frottement amplifie cette réaction et les pores se dilatent. La barrière cutanée se déséquilibre et le sébum est produit en excès.
La peau réchauffée, secrète plus de sébum qui va naturellement occuper les pores alors dilatés. Dans ce contexte de port prolongé du masque, le pH cutané augmente, facilitant encore l’irritation et fragilisant les capacités de défense de la peau. 

Il est tout à fait possible de protéger notre visage lorsque nous portons le masque avec des soins sélectionnés avec une rigueur KOSMIQUE. 

Lésions dermatologiques et estime de soi

Nos chers dermatologues reçoivent au cabinet tous les jours des patients qui se plaignent d’un bouton purulent dans la zone du masque, d’un excès de gras avec une brillance inhabituelle ou encore de ne pas reconnaître leur peau depuis quelque temps.
Ces patients ne font pas systématiquement le lien avec le port du masque. Il faut avouer que la COVID a été un passage marquant et il est difficile d’accepter qu’un équipement prévu pour nous protéger du virus entraine des lésions sur notre visage.

Après ces deux dernières années de brouillard, se retrouver avec une peau qui nous gêne au quotidien peut faire un sacré coup au moral et à l’estime de soi.
Pour ces raisons, il est important de relayer le message, de partager à ses proches les informations qui peuvent être utiles pour les déculpabiliser, relever leur estime d’eux-même et surtout réaliser les bons gestes pour protéger, réparer & sublimer leur peau. 

Se sentir mal dans sa peau n’est pas juste une expression, d’ailleurs de nombreux événements physiques sont liés à des causes psychiques. A titre d’exemple, les éruptions cutanées en cas de stress, de choc psychologique s’expriment souvent sous forme de crise d’eczéma, d’herpès, de rougeurs cutanées etc. 

Se sentir mal dans sa peau n’est pas juste une expression, d’ailleurs de nombreux événements physiques sont liés à des causes psychiques. A titre d’exemple, les éruptions cutanées en cas de stress, de choc psychologique s’expriment souvent sous forme de crise d’eczéma, d’herpès, de rougeurs cutanées etc. 

Le port du masque a également aggravé de nombreuses lésions existantes et en a fait apparaître de nouvelles chez des patients qui n’étaient absolument pas familier avec des problèmes dermatologiques. En développant un maskné, certains adultes se sont replongés dans leurs souvenirs d’adolescents, où très souvent l’acné s’apparentait à un traumatisme. L’adolescence est une période de séparation avec l’enfance qui est souvent vécue comme une étape de désillusion et elle peut s’avérer complexe dans un monde où l’apparence occupe une place importante.

Le maskné, l’acné ou tout simplement les boutons, sont facilement visibles et ne s’accordent pas avec les codes d’apparence irréprochables imposés par une partie de notre société. Ces lésions peuvent affecter l’individu dans son être et son estime global. Ainsi, il est important de véhiculer nos connaissances sur les raisons de ces lésions car très souvent lorsqu’on comprend la cause principale cela peut dénouer des blocages physiques et psychiques et faciliter le processus PROTECTEUR & RÉPARATEUR. 

Le pouvoir de l’intention et la visualisation associés au soin

Avant de vous décrire notre formulation MASKNÉ PROTECT, nous plaçons la priorité sur le pouvoir de l’intention et de la visualisation créatrice pour optimiser votre processus réparateur. 

La visualisation créatrice, ou visualisation positive, utilise les images mentales à des fins positives pour modifier une mauvaise habitude, atteindre un but, etc. C’est ce que KOSMÖ souhaite apporter comme enseignement en accompagnement de ses soins. C’est un travail de préparation mentale qui permet de concrétiser le but de la réparation dermique que notre consommateur s’est fixé. 

Les neurosciences ont prouvé avec plusieurs expérimentations que notre cerveau ne fait pas la différence entre un événement pratique réel et un événement imaginé à répétition. Sur un IRM, ce sont les mêmes aires cérébrales qui s’activent lors de ces deux phénomènes.
Prenons l’exemple de l’étude menée par le Dr. Blaslotto à l’Université de Chicago sur l’impact de visualisation positive sur une l’entrainement d’une équipe de BASKETBALL.
L’étude compare deux méthodes d’entrainement pour faire progresser le lancer-franc : la pratique avec l’entraînement physique et la pratique avec la visualisation positive. 

Les deux groupes ont appliqué les consignes pendant plusieurs semaines et les résultats sont incroyables, ils montrent que l’équipe pratique s’est améliorée de 24% et celle qui visualisait la réussite des lancers-francs s’est améliorée de 23%. Des retombées similaires sont ainsi observées grâce à la pratique de la visualisation. 

Il existe des nombreux exemples référencés scientifiquement si vous souhaitez approfondir votre connaissance du sujet. 

D’un côté, l’intention de l’équipe était « la réussite des lancers-francs » ce qui implique systématique une émotion et de l’autre côté le travail de visualisation a été fait de façon régulière et répétée pour assurer la plasticité neuronale.

La possibilité d’une influence du psychisme sur la santé et la guérison n’est plus discutable. L’étude des liens psycho-neuro-endocrino-immunologiques apporte la preuve d’une transformation d’une information psychique en une résultante physique. 

Dans cette lignée, et pour la première fois dans le domaine de la cosmétique, KOSMÖ, vous invite à prendre conscience des phénomènes qui sensibilisent votre corps et à aligner votre routine de soins kosmiques avec votre pouvoir de guérison naturelle.
Les ressources de la nature que nous travaillons en laboratoire ou que nous trouvons directement sur nos sols accompagnent ce processus de réparation & de protection. Afin d’optimiser un soin, nous vous suggérons de l’accompagner de votre intention de guérison et d’une visualisation créatrice. 

Nous vous proposons 3 étapes pour apprécier pleinement MASKNÉ PROTECT avec les angles énergétiques et matériels suivant : 

Intéressez-vous au mécanisme d’action des actifs qui constituent la formule. Cela vous permettra de prendre conscience de leur efficacité et ensuite de la visualiser.

Émettez une intention positive, voici quelques exemples :

  • J’ai l’intention d’accueillir le mécanisme réparateur & protecteur de MASKNÉ PROTECT.
  • J’ai l’intention de stimuler le processus réparateur de ma peau.
  • J’ai l’intention de retrouver une bonne estime de moi-même
  • J’ai l’intention d’aimer ma peau et de revaloriser mon image



Nous sommes tous uniques et les intentions restent très personnelles.

KOSMÖ vous invite, lors de l’application de votre soin, à imaginer par anticipation votre peau comme vous la souhaitez.
Appliquez MASKNÉ PROTECT 2 fois par jour et pratiquez la visualisation positive pendant quelques secondes, le temps de l’application.

Nos pensées sont de l’énergie qui influe sur nos circuits neuronaux, la plasticité neuronale contribue ensuite aux manifestations physiques. A l’instar de l’effet placebo qui est la preuve d’une réelle influence de notre pensée sur notre santé. 

KOSMÖ mets en avant cette dualité du matériel et de l’immatériel en les associant dans ses soins.

Dans le soin MASKNÉ PROTECT, la partie matérielle est une formulation riche et active qui stimule le processus réparateur & protecteur de notre enveloppe cutanée. :

  • Le CYTOBIOL BURDOCK est un dérivé actif breveté issu d’une association entre un extrait de la plante bardane, la vitamine B8 et le zinc.
  • La SÉPICONTROL est un dérivé actif breveté extrait de la cannelle
  • Les polyphénols
  • L’acide salicylique


En plus de son efficacité, la formulation de MASKNÉ PROTECT apporte légèreté, fraîcheur & réconfort. 

Nous croyons au pouvoir évident de l’esprit sur le corps et de l’énergie sur la matière.  

Salutation KOSMIQUE !

KOSMÖ vous invite, lors de l’application de votre soin, à imaginer par anticipation votre peau comme vous la souhaitez.
Appliquez MASKNÉ PROTECT 2 fois par jour et pratiquez la visualisation positive pendant quelques secondes, le temps de l’application.

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-02366691/document
https://nrgy-training.fr/visualisation-positive-et-leadership/